molécule polymère (1.1)

Molécule de masse molaire élevée dont la structure résulte essentiellement de la répétition d’unités dérivées, de fait ou conceptuellement, de molécules de faible masse molaire.
Notes
1. Dans de nombreux cas, spécialement pour les polymères de synthèse, une molécule peut être considérée de masse molaire élevée lorsque l’adjonction ou la suppression d’une ou de quelques unité(s) a un effet négligeable sur ses propriétés. Cette assertion perd sa validité pour les macromolécules dont la structure moléculaire fine contrôle les propriétés de manière critique.
Exemple : la variation de Tg avec la masse molaire : elle augmente régulièrement pour les oligomères de faible masse molaire et reste constante pour les polymères de masse molaire élevé.
2. Quand tout ou partie d’une molécule est de masse molaire élevée et est principalement constituée de la répétition d’unités dérivées, de fait ou conceptuellement, de molécules de faible masse molaire, elle peut être qualifiée de macromoléculaire ou de polymère (adjectif).

Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.