point de ramification (1.54)

Point d’une chaîne (Définition 1.30) sur lequel est fixée une branche (Définition 1.53).
Notes
1. Un point de ramification sur lequel sont fixés n (f) chaînes linéaires peut être appelé point de ramification de degré n (de fonctionnalité f), par exemple : point de ramification de degré 5 (de fonctionnalité 5). Les termes trifonctionnel, tétrafonctionnel, pentafonctionnel peuvent également être utilisés, par exemple : point de ramification pentafonctionnel.
Note du traducteur : L’usage de la terminologie « point de ramification de fonctionnalité f » ou de la terminologie « point de ramification trifonctionnel, tétrafonctionnel ou pentafonctionnel » est déconseillé. Comme cela a été la cas pour le terme polydisperse, la commission enseignement du GFP estime que la fonctionnalité devrait être
réservée à la désignation d’un nombre de groupes fonctionnels tels que définis en chimie organique. Le nombre de chaînes partant d’un point de ramification peut être défini par un « degré de ramification », une « valence topologique » ou un « nombre de connectivité ». En conséquence dans le souci de rester simple et d’éviter la possible confusion avec la valence chimique il est recommandé d’attribuer à un point de ramification un « degré de ramification ». Ainsi « point de ramification de degré 5″ sera préféré à « point de ramification
pentafonctionnel »
2. Dans un réseau un point de ramification peut être appelé point de jonction.

Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.