polymérisation vivante (3.21)

Polymérisation en chaîne sans réaction de transfert ni réaction de terminaison.
Note
Dans de nombreux cas la vitesse d’amorçage est plus grande que la vitesse de propagation de sorte que le nombre de sites actifs est pratiquement constant tout au long de la polymérisation.

Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.