Des scientifiques développent un nouveau matériau qui fournit une réponse de phosphorescence aux contraintes de traction, mais les changements produits sont réversibles.

Des matériaux intelligents qui changent de couleur en réponse à un stimulus mécanique peuvent trouver des applications diverses comme des capteurs de pression ou des emballages anti-effraction.

Des chercheurs de l’Université d’Okinawa ont créé de tels matériaux chimio-mécano intelligents, capables de produire une transformation chimique réversible lorsqu’ils sont soumis à un stress mécanique.

Il s’agit d’un complexe de cuivre qui, incorporé dans la chaîne principale de différents polyuréthanes, produit une réponse de phosphorescence aux contraintes de traction. Quand une force mécanique est appliqué sur le polymère et qu’on l’expose à une source lumineuse (UV), le mécanophore incorporé augmente l’intensité de la lumière émise. Contrairement aux capteurs de déformation connus, la contrainte appliquée ne conduit pas à la rupture de liaisons chimiques et n’altère pas la structure du phosphore. Les changements d’intensité sont réversibles.

 Source : Sirris (10-11-2017)