Des scientifiques de l’Université du Michigan et de l’Université de Jiangnan en Chine ont mis au point un hydrogel composé principalement de Kevlar qui aurait les mêmes propriétés que le cartilage naturel.
Il est très difficile voire impossible de réparer des dommages du cartilage avec les technologies médicales actuelles : la solidité d’un implant cartilagineux est essentielle pour qu’il puisse résister à l’abrasion et à la déformation qu’il subira dans une articulation mobile. Cependant, le tissu doit contenir suffisamment de liquide pour permettre aux chondrocytes – les cellules qui construisent le cartilage – de croître, tandis que la force et la flexibilité du cartilage proviennent de sa capacité à réabsorber l’eau qui s’échappe lors des contraintes biomécaniques.

Partant de ce constat, les chercheurs américains et chinois ont réussi à concevoir une matière composée à 92% d’eau qui présente les mêmes caractéristiques que le cartilage osseux. Il s’agit d’un hydrogel composé principalement de Kevlar, une fibre synthétique réputée pour sa résistance – c’est elle qui est notamment utilisée dans les gilets pare-balles – associé à du polyvinylique d’alcool (PVA,). Ce nouveau matériau hybride alliant la force, la résistance pourrait être amené à remplacer le cartilage abîmé ou d’autres tissus mous dans le corps.

Source : http://www.plastic-lemag.com/en-bref/des-cartilages-artificiels-en-kevlar