Un projet d’avenir porté par la recherche publique en région Grand Est : l’impression 4D Pour concrétiser cette ambition légitime, un projet de recherche fédérateur et structurant autour de l’impression 4D a été déposé (« Matière informée programmable pour l’Impression 4D » déposé dans le cadre de l’appel à projet Fond régional de coopération pour la recherche), domaine émergent et qui sera incontournable dans les années à venir. Le sujet de ce projet doctoral s’inscrit dans cette thématique avec comme objectif la réalisation de matériaux optimisés (formulation, procédé et post-traitement) pour une application dans le domaine de la Santé. Pour maîtriser l’ensemble des enjeux scientifiques et technologiques du sujet, le consortium proposé pour mener à bien ce projet réunit des laboratoires de recherche complémentaires et reconnus dans leur domaine respectif avec des expertises complémentaires (matériaux/procédés 3D, rayonnement ionisant et biomatériaux/biocompatibilité).

En utilisant les complémentarités des laboratoires impliqués dans ce projet doctoral (LISM, ICMR et BIOS de l’URCA), 5 axes seront abordés : les matériaux, avec l’élaboration des biomatériaux ; les procédés, concernant l’impression 3D des biomatériaux ; les post-traitements apportant la 4D (modification dans le temps) ; la biocompatibilité pour la notion de Santé et un volet caractérisation transversal avec les autres axes.

Les relations structures/propriétés seront étudiées tant du point de vue de la réalisation des biomatériaux qu’en fonction des post-traitements effectués pour mieux comprendre le caractère biocompatible de chaque formulation, traitée ou non.

L’objectif final est d’élaborer des biomatériaux nouveaux pour des applications en Santé, notamment pour du comblement osseux. La nouveauté des matériaux sera apportée par l’architecture obtenue par impression 3D et 4D.

Pour candidater : https://www.adum.fr/as/ed/voirproposition.pl?langue=fr&site=sts358&matricule_prop=21901#version

Publié le 12/06/2018