L’emballage/conditionnement est le 8ème secteur industriel en France, avec 1500 entreprises et plus de 115 000 salariés. Le marché est chiffré à 23 milliards d’euro en France, 100 en Europe et environ 500 dans le monde. Le taux de croissance annuel moyen (TCAM) est de 4,2% depuis 2010. Il atteindrait 990 milliards d’euros en 2020 à l’échelle planétaire. Une part importante de ces emballages sont souples pour répondre à une multitude d’applications en particuliers dans le secteur de l’alimentaire. Bien souvent ils sont constitués par des structures multicouches associant plusieurs polymères incompatibles, de viscosités très différentes et de composition variable dans le temps. De ce fait, ils posent actuellement un problème majeur à la filière de valorisation des déchets plastiques dont l’objectif ambitieux est de pouvoir proposer une solution de recyclage de tous les plastiques à l’horizon 2025.
L’objet de ce programme scientifique s’inscrit dans cette optique d’économie circulaire. Il propose, en collaboration avec le centre technique industriel de la plasturgie et des composites (IPC, Oyonnax), une valorisation de ces déchets plastiques d’emballages alimentaires souples par un procédé de mélanges (alliages de polymères) pour le développement de nouveaux matériaux aux propriétés spécifiques.

Publié le 23/12/2018