Le prochain stage pédagogique du GFP:
« La Mécanique des Polymères Expliquée au Chimiste»
Aura lieu au CEMEF :
MINES ParisTech, PSL – Research University, CEMEF
Centre de Mise en Forme des Matériaux, UMR CNRS 7635, CS 10207, 1 rue Claude Daunesse, 06904 Sophia Antipolis Cedex, France
Du
3 au 5 juin 2019

Comme tout autre matériau, les polymères doivent présenter des caractéristiques mécaniques adaptées à leurs conditions d’usage pour assurer fiabilité du dimensionnement, durabilité et tenue à la rupture des pièces, techniques ou grand public.

Caractériser les performances mécaniques intrinsèques des polymères est donc un élément essentiel à leur développement.

A la différence d’autres matériaux, le comportement mécanique d’un polymère ne dépend pas que de sa cohésion interne, mais aussi de l’aptitude des macromolécules qui le constituent à changer de conformations dans les conditions et à l’échelle de temps de la sollicitation.

Les comportements remarquables des polymères (élasticité caoutchoutique, visco élasticité) résultent donc, directement et indirectement, de leur chimie.

Traditionnellement, les caractéristiques mécaniques se déclinent en termes de propriétés mécaniques (e.g., module) ou de comportement (e .g., élastique). Ces deux niveaux de conceptualisation représentent les relations entre la déformation d’un milieu supposé continu, qui idéalise le matériau, et la contrainte développée dans celui-ci. Pourtant, les processus physiques impliqués répondent à la structure chimique des macromolécules, à leur organisation et à leur mobilité. Ainsi, c’est à cette microstructure (par nature non continue) qu’il faut s’adresser pour comprendre et contrôler les propriétés des polymères.

Comprendre et caractériser les performances mécaniques intrinsèques de tout polymère nécessite donc de faire un pont entre chimie et physique macromoléculaires et mécanique.