Dans le cadre de ce projet, un travail de thèse en deux parties est proposé. Le premier volet de la thèse consistera à synthétiser de nouveaux RF phosphorés réactifs et à étudier leur introduction dans la matrice de la peinture par copolymérisation ou post-fonctionnalisation, ainsi que les propriétés ignifugeantes du revêtement. Dans un deuxième volet, l’objectif consistera à synthétiser de nouveaux RF phosphorés réactifs issus de ressources renouvelables pour les intégrer à une formulation polymère biosourcée.

Publié le 19/05/2019