Dans le cadre de ce projet, des molécules présentant un intérêt particulier (potentiels photoamorceurs ou additifs) ont été et seront identifiées par les différents partenaires. Des résultats de modélisation moléculaires ont permis/permettront de réduire le choix des molécules à celles présentant un potentiel particulièrement grand d’être efficace pour l’application visée. Ces calculs ont été et seront réalisés par un ingénieur dédié.
Le rôle du post-doc/CDD sera de proposer des voies de synthèse pour obtenir les molécules souhaitées en collaboration avec Jean Michel Becht puis de réaliser les synthèses et purifications nécessaires à l’obtention de quelques centaines de milligrammes de produit pur.
L’évaluation de la performance des nouvelles molécules obtenues en photopolymérisation sera finalement réalisée par un membre de l’équipe Chimie Radicalaire et Macromoleculaire avec une rétroaction possible sur la sélection des molécules à synthétiser.

Publié le 26/05/2019