Ce travail de doctorat présentera une forte composante expérimentale et consistera en la maitrise de l’élaboration de mousses de biopolymères de formes et de porosité contrôlées. En effet, il est indispensable d’étendre le champ d’application du procédé à la fabrication de mousses de formes variées et ce à différentes échelles. La nucléation et la croissance des bulles permettant la création de la structure poreuse sera étudiée au travers des conditions opératoires (on peut citer de manière non-exhaustive, la nature des polymères et leurs mélanges, la température du polymère, celle de la filière, la géométrie de la filière, la teneur en CO2, l’ajout de charges et/ou de renforts micro/nanométriques, …). Une attention particulière sera donnée à l’étude de la microstructure des mousses ainsi formées en lien avec leurs propriétés. Plusieurs techniques analytiques seront utilisées, entre autres : pycnométrie (H2O et He), microscopie électronique à balayage environnemental (ESEM), rhéométrie oscillatoire et capillaire, caractérisation thermique (DSC, TGA), étude de la cristallinité, étude des propriétés mécaniques (compression, traction) des mousses.

English language version here

Publié le 30/06/2019