Les sièges de vélo sont rembourrés de mousse, et c’est la meilleure façon de faire les choses… non ? Eh bien, peut-être pas. « Specialized » s’est associée à l’entreprise de technologie de la Silicon Valley « Carbon » pour créer une selle imprimée en 3D qui serait plus confortable que les modèles remplis de mousse

Connu officiellement sous le nom de « S-Works Power Saddle with Mirror », le siège est fabriqué selon le procédé exclusif de Carbon dénommé synthèse numérique de lumière. Auparavant utilisée pour produire des chaussures imprimées en 3D pour Adidas, cette technique consiste à projeter de la lumière ultraviolette à travers une fenêtre perméable à l’oxygène dans une résine liquide sensible aux UV. Cette résine prend ensuite la forme désirée. Il est dit que la technologie est beaucoup plus rapide et efficace que l’impression 3D traditionnelle de type « fabrication additive », dans laquelle les objets sont constitués par dépôt de couches successives de matière.

Au lieu d’un revêtement extérieur et d’un rembourrage intérieur séparés, la selle en résine élastomère finie est d’une seule pièce… bien que cette pièce soit à son tour constituée d’une structure complexe de type treillis composée de 14000 petites entretoises et de 7799 nœuds entre eux. Il s’agit de la technologie Mirror, qui permet à chaque entretoise d’être réglée individuellement tout en restant dans le processus de conception – « miroiter » une carte de pression d’une crosse humaine typique.

Par conséquent, on prétend que le matériau excelle à absorber les impacts, puis à rebondir rapidement, fournissant en quelque sorte une suspension pour les derrières des coureurs. Il est dit aussi qu’il est très efficace pour disperser la pression sur les « os assis » et les zones tendres de l’utilisateur, ce qui améliore la stabilité et maintient la respirabilité.

La selle S-Works Power Saddle avec Miroir sera disponible sur le marché l’année prochaine. Aucune information sur les prix n’a encore été publiée, bien qu’elle soit disponible en deux largeurs – 143 et 155 mm. La plus petite des deux fait pèse 189 grammes, ce qui est  » à égalité  » avec le poids de l’actuelle selle Power Saddle non imprimée en 3D de Specialized.

Read more at : https://www.infohightech.com/specialized-et-carbon-annoncent-une-selle-de-velo-en-elastomere-imprimee-en-3d/