L’objectif de ce stage consistera à immobiliser ce système PCD/ruthénium sur des nanofibres obtenues par électrospinning en utilisant divers polymères synthétiques tel que l’alcool polyvinylique comme matrice. Le stagiaire sera donc amené à préparer des suspensions stables, à les caractériser, puis ensuite à déterminer les paramètres clés permettant l’obtention de matrices nanofibreuses exemptes de défauts. Pour cela le stagiaire sera formé à l’utilisation du Microscope Electronique à Balayage (MEB), outil indispensable à la caractérisation des dites nanofibres. Le support catalytique ainsi préparé sera ensuite évalué dans le cadre de la conversion de composés pétrosourcés ou biosourcés en phase liquide.

Publié le 17/11/2019