L’objectif de ce projet est d’augmenter les performances des électrodes constitutives des batteries en substituant la masse « non active » des électrodes (liant polymère + additif conducteur carboné) par des polymères conducteurs tout en améliorant significativement leur adhérence sur le collecteur de courant. Ainsi, une approche biomimétique basée sur le greffage d’un polymère adhésif et conducteur est proposée pour maitriser les interfaces et construire de nouvelles architectures d’électrodes organisées et entièrement conjuguées avec le collecteur de courant

Plus précisément, la synthèse de polymères conducteurs disposant de fonctions de greffage sera menée dans un premier temps. Par la suite, ces entités seront greffées sur des matériaux d’électrodes dans le but d’améliorer leurs propriétés de conduction et de tenue mécanique. A plus longue échéance, la réalisation d’une batterie complète sans additif conducteur sera envisagée.

Publié le 08/12/2019