Ce projet collaboratif est fortement lié aux enjeux du développement durable. Michelin a aujourd’hui accès à du butadiène d’origine renouvelable. Le contrôle de la polymérisation par des éléments plus durables est à présent un enjeu majeur de Michelin.
Il s’agit donc d’utiliser des éléments disponibles, non toxiques, durables et économiquement compétitifs pour synthétiser de manière contrôlée des polymères à base de polybutadiène, par voie anionique, afin d’obtenir des structures adéquates, en termes de microstructure et macrostructure. Ce contrôle est un réel enjeu pour les élastomères utilisés dans les pneumatiques. De tels (co)polymères apparaissent être des produits d’intérêt pour Michelin pour accéder à un compromis de performance résistance au roulement/usure/adhérence.

Publié le 10/05/2020