Dans le cadre d’un projet financé par l’IRT Saint-Exupery en collaboration avec l’Institut Clément Ader (ICA, UMR CNRS 5312) et le Laboratoire des Interactions Moléculaires et Réactivité Chimique et Photochimique (IMRCP, UMR CNRS 5623), le candidat aura pour mission générale l’évaluation des capabilités des matrices vitrimères pour la production de matériaux composites hautes performances. Deux axes de recherche seront à démontrer : 1) la capacité des chimies vitrimère à être utilisées dans des procédés de mise en oeuvre industrielle de composites fibres longues à matrice polymère. 2) évaluation de la capacité des pièces à être réparées, remises en forme, et du matériau (fibres carbone + matrice polymère) à être recyclé. Pour atteindre ces objectifs, la thèse sera structurée de la manière suivante : Etudes modèles de systèmes vitrimères (chimie, dynamique d’échange, relaxation de contrainte). Sélection de chimies vitrimères compatibles avec une méthode de mise en oeuvre de matériaux composites fibres de carbone de type industrielle. Etude de l’influence des paramètres procédé (voie liquide, hors autoclave). Evaluation des propriétés mécaniques d’usage et de la tenue à l’impact (basse vitesse et faible énergie). Capacité de réparation après un impact, et évaluation des propriétés mécaniques post-réparation. Capacité de remise en forme des pièces et évaluation des propriétés du nouveau matériau.

Publié le 26/07/2020