Les peintures anti-corrosion actuellement utilisées dans le domaine de l’aéronautique ne seront bientôt plus compatibles avec la réglementation REACh car elles contiennent dans leur formulation des métaux, généralement à base de dérivés de Chrome(VI), composés classés CMR et ayant un fort impact sur l’Homme et l’environnement.

Dans ce cadre, le Groupe Haure-Mirande avec sa société Aéroprotec, société française développant des revêtements techniques répondant aux demandes du secteur de l’aéronautique, en collaboration avec le LPPI (CY Cergy Paris Université), souhaitent développer une peinture « verte » en substituant ces composés à base de Chrome(VI) par des polymères biosourcés, substances non toxiques et non pétrosourcées pouvant remplir la même fonction d’anti-corrosion, mais aussi qui soit résistante aux UV.

Publié le 27/07/2021