Le premier objectif de la thèse sera d’abord de caractériser différents flux bruts de déchets thermoplastiques issus des centres de tri ménagers afin de sélectionner quelques mélanges pour une valorisation par impression 3D. Après la phase de sélection des mélanges pour l’étude, une autre partie du travail consistera à  compatibiliser des résines vierges représentatives de ces flux, avec l’objectif de mettre au point des mélanges formulés « modèles » aptes à l’impression 3D. L’élaboration de ces mélanges sera menée par extrusion bivis. Les propriétés rhéologiques, thermiques, mécaniques et morphologiques de ces matériaux seront caractérisées. Les formulations donnant les meilleurs résultats seront  transposées à des mélanges issus de déchets. L’étude systématique des mélanges de polymères vierges et issus de déchets permettra non seulement l’optimisation des formulations et des conditions d’extrusion mais aussi d’évaluer la robustesse de la formulation par rapport à la variabilité des flux issus des installations de tri. La robustesse des conditions d’élaboration des mélanges sera quant à elle validée par des essais sur les équipements disponibles dans les deux laboratoires, à des échelles différentes.
Enfin, les matériaux obtenus seront transformés par impression 3D, soit sous forme de granulés (FGF) soit sous forme de filament (FFF). Les propriétés des pièces produites seront mesurées et permettront de qualifier les matériaux recyclés et leur procédé de mise en forme.

English version

Publié le 24/07/2022