Dans un contexte de forte croissance, vous intégrerez une équipe dynamique, au sein du département Wet R&D / traitement de surface, composée d’une quinzaine de personnes. Le poste sera à cheval entre le CNRS à Grenoble et le site industriel de STMicroelectronics à Crolles. La thèse porte sur le développement d’une technologie de dernière génération, développée en interne, pour le retrait de nanoparticules sur plaquette de silicium, par couchage puis corrosion d’un polymère. L’étude devra déterminer les paramètres clés du procédé afin de sélectionner le polymère le plus pertinent. Elle devra également valider l’universalité de la technique (influence de la nature des particules, et des films en surfaces des plaquettes de silicium). Un gros focus se fera sur la compréhension des mécanismes de corrosion du polymère en fonction des chimies que voit ce dernier.

Publié le 20/08/2022