Le but de ce stage consiste à identifier des stratégies d’accès à des architectures macromoléculaires à base de monomères acryliques ciblés qui permettent de former des polymères de faibles masses molaires et dégradables. Les polymérisations seront menées en milieu organique et transposées en milieu aqueux quand c’est possible. Dans ce dernier cas, en fonction de la solubilité des comonomères mis en œuvre et du copolymère visé, les avantages de la conduite d’une polymérisation en milieu aqueux dispersé pourront être mis à profit pour pallier le manque de réactivité éventuellement observé en solution organique.

Publié le 27/11/2022