Les mélanges 3D de polymères sont rarement miscibles. Pour limiter significativement la séparation de phase et ainsi combiner les propriétés des deux polymères, l’une des stratégies est la synthèse de réseaux interpénétrés de polymères où les deux polymères sont réticulés l’un en présence de l’autre via deux voies différentes. A 2D, les films minces de polymères sont de plus en plus développés pour diverses applications biomédicales et industrielles telles que dans les capteurs, les dispositifs de stockage et de conversion d’énergie, mais aussi en tant que revêtements pour la protection ou la restauration des surfaces. Ces films minces impliquent souvent des mélanges de polymères afin de combiner plusieurs propriétés. Néanmoins peu d’études ont été menées pour caractériser les propriétés de mélanges de polymères à 2D pourtant celles-ci peuvent être influencées par le confinement en film des chaînes de polymères. Ce projet est ainsi dédié à l’étude des propriétés de mélange de polymères en films ultraminces obtenus à l’interface air-eau, dits films de Langmuir. Cette technique de Langmuir permet d’obtenir des films de l’épaisseur d’une molécule dont la densité peut être facilement contrôlée.

Publié le 08/01/2023