Le réseau

  • Environ 900 membres adhérents dans des domaines variés recouvrant toutes les activités où interviennent les polymères (matériaux de structure, matériaux fonctionnels, solutions..)..
  • Des membres de la recherche académique et des industriels.
  • Des relations nationales/internationales par le biais de sociétés soeurs : SCF, FFM, AFICEP, SFIP, EPF, IUPAC, ACS…
  • Un colloque annuel réunissant environ 150 participants.
  • Des colloques thématiques organisés par les sections régionales.
  • Des manifestations organisées en collaboration étroite avec des sociétés soeurs : Colloques SAGE (SFIP, AFICEP, GFP), Congrès Matériaux (Sociétés adhérentes à la FFM).

L'organisation

  • Une structure nationale avec un Conseil d’Administration comprenant des industriels, des enseignants et des chercheurs
  • Des sections régionales couvrant tout le territoire français
  • Une Commission Enseignement dynamique éditant des ouvrages spécialisés variés très bon marché et en Français pour les membres du GFP.

La structure de veille et de réflexion prospective

  • Identifications des innovations et suivi des développements récents (via publications et brevets) -> publications de Bulletins de Brèves
  • Accès à des plateformes technologiques pour la caractérisation et le développement des nouveaux polymères et base de données sur leurs moyens techniques et humains
  • Préparation et organisation d’ateliers de prospectives sur thématiques particulières, éventuellement à la demande et en collaboration avec des partenaires.

                                                                                                                                  

Le Groupe Français d’Études et d’Applications des Polymères

Plus connu sous son sigle GFP, le Groupe Français d’Études et d’Applications des Polymères est une association à but non lucratif. Elle fut créée le 27 novembre 1970 sur l’initiative du Dr A.J. Kovacs et du Prof. G. Champetier (1905-1980), ce dernier devenant son premier président. Le Dr A.J. Kovacs en devint le premier secrétaire général, et le siège fut fixé au Centre de Recherches sur les Macromolécules de Strasbourg (actuel ICS). Sa mission, reconnue d’utilité publique en 1990, est de promouvoir le développement des polymères dans les organismes d’enseignement supérieur et de recherche, mais également au sein du tissu industriel français.

Actualités

HySiLabs révolutionne le transport de l’hydrogène liquide, inerte et stable

Pour être transporté, l’hydrogène doit être liquéfié à très basse température ou comprimé à haute pression. En exploitant une découverte fortuite réalisée par une équipe de l’université d’Aix-Marseille, HySiLabs veut proposer une solution plus simple. « Nous utilisons de la silice qui, mise en contact avec de l’hydrogène, se transforme en un polymère liquide stable, non toxique et non explosif. On peut ainsi le transporter partout et par tous les moyens : aérien, maritime, terrestre, et décharger sa masse énergétique en ajoutant simplement de l’eau. C’est un transporteur et un carburant potentiel », explique Pierre-Emmanuel Casanova, cofondateur et président de cette start-up accompagnée par la SATT Sud-Est. L’hydrogène ainsi produit présente un très haut niveau de pureté et peut être utilisé dans une pile à combustible ou un moteur thermique. lire plus…

This plastic can be recycled over and over and over again

A new kind of plastic can, when exposed to the right chemicals, break down into the same basic building blocks that it came from and be rebuilt again and again. The recyclable material is more durable than previous attempts to create reusable plastics, researchers report April 26 in Science.
Designing plastics that can be easily reused is one line of attack against the global plastic waste problem. Only about 10 percent of plastic ever made gets recycled, according to a 2017 study in Science Advances. But the material is so cheap and useful that hundreds of millions of tons of it keeps getting churned out each year.

lire plus…

De nouveaux développements sur le modèle de l’adhérence du gecko

Des chercheurs développent, sur le modèle du gecko, un adhésif sec ultra-collant mais qui soit aussi simple à fabriquer en grande série.
Depuis quelques années, les geckos sont une source d’inspiration pour beaucoup d’ingénieurs qui cherchent des adhésifs innovants. En effet, cet animal est capable de se déplacer sur les murs ou les plafonds grâce à la structure hiérarchisée de ses doigts et à la présence d’un matériau plus rigide. Cette combinaison lui permet d’adhérer et de se détacher rapidement des surfaces les plus lisses.

lire plus…

Priorités pour le GFP : La voix des Adhérents

Voici les principaux enseignements et conclusions liés aux réponses fournies au questionnaire 2017. Les premières réponses avaient été collectées lors du colloque de novembre. Elles ont été complétées par le questionnaire internet de décembre, relancé début janvier, les réponses successives ont été très cohérentes avec les celles obtenues avec le questionnaire papier du colloque. La centaine de réponses est considérée représentative. lire plus…

New self-assembling protein hydrogels may hold many applications for biomedicine

Delivering medications safely and accurately is of great interest to researchers and, of course, to people who need them. So is restoring function to damaged body parts. Jin K. Montclare, an associate professor of chemical and biomolecular engineering at the NYU Tandon School of Engineering, has taken a big step towards meeting both of these goals.
Her lab recently developed a protein polymer—specifically a protein-engineered triblock copolymer—that can self-assemble into hydrogels, absorbent networks of natural or synthetic polymer chains. As detailed in an article published in Biomacromolecules, these materials can then be used to get drugs to a targeted body part, such as a knee; and in regenerative medicine and tissue engineering, which uses cells, engineering, and biochemicals to improve or replace , tissues, or organs.

lire plus…

Polymer-graphene nanocarpets to electrify smart fabrics

Researchers from Tomsk Polytechnic University together with their international colleagues have discovered a method to modify and use the one-atom thin conductor of current and heat, graphene without destroying it. Thanks to the novel method, the researchers were able to synthesize on single-layer graphene a well-structured polymer with a strong covalent bond, which they called ‘polymer carpets’. The entire structure is highly stable; it is less prone to degradation over time that makes the study promising for the development of flexible organic electronics. Also, if a layer of molybdenum disulfide is added over the ‘nanocarpet’, the resulting structure generates current under exposure to light. The study results were published in Journal of Materials Chemistry C.

lire plus…

Offre de stages polymères du Cnam

Les entreprises et les organismes recherchent les compétences des auditeurs et des anciens du Cnam. Dispensées par des professionnels, les formations du Cnam préparent à tous les secteurs d’activité et à toutes les fonctions de l’entreprise.

GFP/V2P-EPfinder

  • nouveau service d’aide à la recherche des brevets européens sur les polymères.
  • est accessible gratuitement pour évaluation pendant un mois par inscription directe sur le site www.gfp-epfinder.com ou par simple demande au webmaster (webmaster@gfp.asso.fr).

Institut Charles Sadron CNRS UPR22
23 rue du Loess, BP 84047
67034 STRASBOURG Cedex2
web : http://www.gfp.asso.fr, Secrétaire general : gfp@gfp.asso.fr,
Secrétariat : secretariat@gfp.asso.fr,
webmaster : webmaster@gfp.asso.fr

Sections locales GFP

Les sections locales ont pour mission :

  • l’organisation de réunions locales d’une durée maximum d’une journée,
  • l’organisation matérielle éventuelle des colloques GFP se faisant dans la région, sur demande de l’organisateur ou du Conseil d’Administration du GFP.

Les partenaires

 

Sociétés Savantes partenaires